La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Gagner l''égalité professionnelleGagner l''égalité professionnelle

http://www.egalite-professionnelle.cgt.fr/


LA LETTRE FEDERALE N°20

2018 : année de l’offensive sociale

Dans ses voeux présidentiels, le nouveau monarque des riches appelle à la l’unité de la Nation au nom de l’enrichissement de sa caste de privilégiés.
Poursuivant l’oeuvre de destruction du droit des travailleurs entreprise par ses prédécesseurs, sa « majesté » présidentielle se met au service du patronat pour refonder la société à l’image de celle du XIXe siècle et de la toute-puissance des maîtres des forges. lire la suite...


LA LETTRE FEDERALE N°21

Comité Général de Rennes :
Une réussite !

Avec une participation de plus de 200 camarades issus des syndicats de toutes les corporations de la Filpac, de la plus petite organisation, forte de quelques adhérents, aux puissants syndicats locaux, jamais une telle participation n’avait été atteinte pour un Comité général.
A l’évidence, l’ordre du jour construit sur les luttes et le quotidien de nos syndicats et l’organisation innovante des débats, lancés par des tables rondes de haut niveau, ainsi que les modalités de participation fixées par le Comité exécutif national (CEN) y sont pour beaucoup. Lire la suite...

 


Appel de la direction fédérale pour le 1er mai

POUR UN 1er MAI DE LUTTE et DE RASSEMBLEMENT !

 

Le 1er mai est une journée de mobilisation, de lutte et d’expression revendicative pour les droits des
travailleurs, le progrès social, la paix, la démocratie et la solidarité internationale. C’est aussi l’occasion de poursuivre la lutte engagée pour l’augmentation des salaires et pensions, la protection sociale, le service public et des garanties collectives de haut niveau. lire la suite...


LA LETTRE FEDERALE N°22

Les 22 et 26 mai :

FAISONS MONTER LA PRESSION SOCIALE !

 

Plus que jamais, nous avons toutes les raisons pour arrêter le travail et venir grossir les manifestations organisées sur l’ensemble du territoire afin de faire reculer Macron, son gouvernement et sa majorité parlementaire qui mettent le pays à sac pour le profit de cette ultra-minorité de super riches et de leurs amis du MEDEF. Le président des riches pilonne
nos services publics et notre bien commun lire la suite....

 


LA LETTRE FEDERALE N°23

POUR UNE RIPOSTE SOCIALE
CONTRE UN PATRONAT REVANCHARD

L'attaque du nouveau patron du MEDEF, Geoffroy de Bezieux, « Saigneur » du profit maximum contre le système de l’assurance chômage pour réduire l’indemnisation de celles et ceux qui ont été
privés de leur emploi, est dans la droite ligne de la politique Macronienne.
Le patronat n’est plus seulement décomplexé comme sous le règne de Sarkozy, sous Macron il s’offre une revanche historique contre les conquêtes sociales obtenues par des luttes âpres, souvent réprimées par la violence d’État tout au long du siècle dernier. Lire la suite...


APPEL À LA MOBILISATION LE 9 OCTOBRE !

Pour faire face au déferlement des coups du patronat et du gouvernement Macron qui s’abattent sur nos vies et nos foyers, la mobilisation du plus grand nombre devient une urgence vitale. Comme l’exprime l’intersyndicale du 30 août 2018, un constat s’impose et se renforce, celui d’une politique idéologique visant à la destruction de notre modèle social, favorisant notamment l’explosion des inégalités, de la pauvreté et la casse des droits collectifs. Lire la suite..


LA LETTRE FEDERALE N°24.

Après le 9 octobre un seul agenda social est possible :
CELUI DES LUTTES POUR NOS SALAIRES,
NOS EMPLOIS, NOS RETRAITES,
NOS REVENDICATIONS SOCIALES

À l’ère du libéralisme débridé, l’idée d’un dépassement du vieux monde, aux antagonismes de classes soi-disant périmés, se répand. Et si les puissants feignent de tolérer encore les derniers oripeaux de cette forme d’organisation d’un monde du travail en pleine régression, c’est pour mieux accompagner les actionnaires dans leur jeu de massacre social et pour mieux les servir au banquet gargantuesque de la finance où ils se gavent inlassablement. Lire suite...